Toute notre part...

Denis Carrasco, président


 

Dans ces temps de commémoration, Généalogie Algérie Maroc Tunisie ne pouvait pas ne pas marquer combien, il y a cent ans, dès le début, la guerre dite " Grande " s'est révélée dévastatrice pour les hommes des deux côtés de la Méditerranée : soldats tués, disparus, mutilés, prisonniers.

Aujourd'hui, il ne reste que des souvenirs, des documents et des photos. Malheureusement, les noms de beaucoup de nos ancêtres " morts pour la France " ont disparu des monuments aux morts ainsi que leurs tombes.

Il ne s'agit pas, ici, de refaire l'historique de toute cette tragique période 1914-1918. À travers quelques exemples, nous tenons avant tout à témoigner, modestement, de la part que nos militaires et leurs familles ont prise dans ces moments terribles. Les soldats originaires d'Afrique du Nord furent mobilisés très nombreux. Parmi eux, les morts, les blessés et les disparus aussi. Ce que l'on oublie trop souvent ! D'où, parfois, et c'est légitime, beaucoup d'amertume. Et la vie dans les villes et les campagnes a été bouleversée par le départ au combat des hommes, à plus forte raison quand la douleur s'abattait sur les familles. Conformément à notre mission généalogique, la lecture de ces pages vous permettra de découvrir ou de retrouver beaucoup de noms.

Nous ne pouvons pas être exhaustifs : ce que nous avons voulu, c'est illustrer par des exemples leur contribution à la victoire finale mais aussi au mémorial, de manière plus intime, loin des vérités assénées par les articles de presse et les tracts de propagande. Pour cela, nous avons reçu un nombre important de documents : témoignages de soldats ou de parents, photos et cartes postales, articles de journaux… Merci à vous et à ceux qui ont pris part à l'élaboration de ce numéro. La guerre ayant duré malheureusement quatre trop longues années, nous pourrons être amenés à compléter cette commémoration dans nos prochaines revues.

Pour vos recherches concernant la participation de vos ancêtres à cette guerre, sur notre site Internet, nous avons indexé par nom et prénoms et mis en ligne les répertoires des registres matricules d'Algérie, Maroc et Tunisie, des classes 1858 à 1925. Rappelons que les dossiers pour l'Algérie sont disponibles aux Archives nationales d'outre-mer, à Aix, pour le Maroc et la Tunisie aux Archives diplomatiques, à Nantes.

En attendant la mise en ligne du portail national des registres matricules jusqu'en 1921, nous maintenons régulièrement sur notre site, page " Liens utiles/France ", rubrique " Carte des liens vers les AD ", les mises en ligne progressives par les archives départementales des tables des matricules. Par ailleurs, nous vous tenons informés par la revue et par le site des informa-tions qui nous sont communiquées par les adhérents concernant cette période : prisonniers de guerre, carnets de campagne, documents, etc.

Je vous souhaite une bonne rentrée généalogique.

Septembre 2014
 

   © Généalogie Algérie Maroc Tunisie. Reproduction interdite sans l'accord formel de l'association