Revenir à Sidi-Merouan

village gréco-corso-constantinois

André Segui*


 

Région de Mila avec le mont Aïcha
 
 

« Hors des routes nationales et des chemins classés, quelque part, entre Constantine et Djidjelli, plus bas que Mila, soixante maisons dégringolent, parmi des jardins, une pente ardue : Sidi-Mérouan.

C'est un village qu'on découvre en cherchant bien. Il est seul comme un étranger. Il se cache comme un secret triplement défendu : par les hauteurs qui l'abritent, par le torrent le plus méchamment sournois d'Algérie, l'oued El-Kebir, par sa vie aux rites inédits. Et son histoire commence très loin dans le temps, sous le signe de Mars. »

L'Afrique du Nord illustrée (citation et photo du village), 11 octobre 1930.
 

Une histoire que nous résumons brièvement plus loin car Lucien Peï-Tronchi, adh. 1265, l'a excellemment développée dans un article très documenté intitulé Corses ou Grecs ? dans cette même revue, en 1995 (R50), pour lequel il a utilisé les éléments communiqués par plusieurs adhérents : Théophile Bignand (adh. 674), Jacques Robert d'Eshougues, (1335) [actes relevés aux archives de Cargèse], Eliane Sabatier (335), ainsi que par l'association elle-même (documents Archives nationales d'outre-mer).

Pour sa part, à propos de l'émigration en Algérie, au XIXe s., Alain Charmasson écrit notamment, dans notre précédent numéro : « Dix familles corses de Cargèse fondent Sidi-Merouan, près de Mila, en 1875 ». Ce qui nous a donné l'idée de relever l'état civil initial de cette localité, d'abord annexe de Mila, puis commune à part entière en 1881, complétant ainsi les données citées dans la revue 50.

Dans sa conclusion, Lucien Peï-Tronchi s'interroge : « 1962... Les Cargésiens de Sidi-Mérouan, fondus dans le million d'exilés désormais soudés par une autre histoire, par d'autres épreuves, par d'autres souffrances, sont partis fleurir sous d'autres cieux. Sauront-ils garder la mémoire de ce qu'ils furent ? Sauront-ils la transmettre, intacte ? »

On peut penser que oui : sur Internet, vous trouverez, entre autres, la belle relation illustrée d'un Pèlerinage à Sidi-Mérouan, effectué voilà quelques années par des anciens du village et des descendants, relation complétée par une Histoire de Sidi-Mérouan, extraite de l'Histoire des Grecs-Maniotes en Corse, de Michel Stéphanopoli de Comnène (1874-1962), publiée par l'Association des études laconiennes et citée par Noëlle & Jean-Louis Negroni

  http://piednoir.fr/guelma/villes-villages/sidimerouanejanv09.html

On note qu'« il y eut, au total :11 familles Dragacci, 10 Regazacci, 8 Fremigacci, 6 Voglimacci, 5 Zanettacci, 4 Exiga, 4 Garidacci, 3 Corrizi, 3 Stephanopoli, 3 Lugaro, 2 Fieschi, 2 Frangolacci, 2 Petrolacci, 1 Dapello, 1 Marti, 1 Cailly, 1 Capodimacci, 1 Casta, 1 Peri, 1 Sari, 1 Giovanelli, 1 Frimigacci, 1 Poltronacci, 1 Rocchiccioli, 1 Giusepacci-Stephanopoli,1 Basteil, 1 Castillon, 1 Ranchin. »

Voici d'autres adresses de sites intéressants :

. http://www.info-grece.com/forums/les-grecs-de-corse
. http://www.cargese.net/historique-de-cargese-46.html
. http://sgranger.pagesperso-orange.fr/MILA.html
 

Sur ce dernier, Etiennette Gay-Lugaro, "descendante d'un Sidi-Mérouanais", y retrace l'histoire de l'implantation de ces familles corses.

Citons encore un reportage "de Bône à Tunis, Ajaccio et Marseille" réalisé en 1932 par François Beuscher, rédacteur en chef de L'Écho d'Alger, qui n'a « pas manqué de faire halte à Cargèse et de visiter l'église grecque » * :

« Les Français d'Algérie, qu'attirent les célèbres calanques de Piana, sacrifieront à l'amour-propre régional en parcourant les rues pittoresques de Cargèse, où ils déchiffreront sur les plaques indicatrices rue Docteur-Pierre-Petrolacci, entre autres 2 des noms de personnalités politiques très estimées du département de Constantine. »

Pour notre part, voici une contribution généalogique : naissances, mariages et décès enregistrés à Mila, de 1876 à 1880, puis à Sidi-Mérouan, en 1881.
 

Retour en haut de page
 

 
 

Suite en cours de mise au point

En seulement quelques mots

Au XVIIe s., des Grecs du sud du Péloponnèse voulant fuir les Turcs souhaitent s'établir en Corse. L'île dépend alors de Gênes du gouvernement de laquelle l'évêque de Vitylo, Mgr Partenios Calcandis, obtient un accord. On est en 1663. La réalisation pratique ne peut cependant intervenir que longtemps après : 800 Grecs quittent leur terre natale le 4 octobre 1675. Pendant la très longue traversée vers Gênes, où ils arrivent seulement le 1er janvier 1676, le décès de 120 d'entre eux est à déplorer.

La concession obtenue en Corse est à Paomia, près d'Ajaccio. L'époque, agitée, voit notamment la révolte des Corses contre Gênes (1729). Une grande partie des Grecs, dont Gênes avait donc permis l'installation, doit se réfugier pendant plus de 40 ans à Ajaccio.

En 1768, la France remplace Gênes. Les Grecs qui, il faut le signaler, avaient constitué un régiment français, obtiennent le territoire de Cargèse en remplacement de Paomia, celle-ci ayant été rasée. Puis, au début de la Révolution, les Grecs, menacés par les habitants de Vico, se réfugient une nouvelle fois à Ajaccio, durant quatre années.

1874 : 80 familles, ainsi qu'un prêtre uniate, émigrent en Algérie. Une partie s'établit près de Mila et Constantine où ils créent Sidi-Mérouan, " construit à l'identique de Cargèse ".

L'histoire nous dit qu'une des conditions de leur implantation sur l'île avait été d'italianiser les patronymes. Ainsi pour
  Dragatkis-Dragacci,
  Stéphanopoulos-Stephanopoli,
  Zanetakos-Zanetacci.
Des exceptions cependant : Exiga resta inchangé.

Élie Stéphanopoli

En 1881, le maire de la nouvelle commune est le capitaine en retraite de régiments de ligne, notamment le 135e, Élie Stéphanopoli, que nous retrouvons aussi, parfois, comme témoin :

° 31 octobre 1823, Cargèse,

x Paulonie Roques
xx 11 avril 1896, à Sidi Mérouan, avec Marie Noémi Victorine (sœur de Paulonie) Roques, ° 5 novembre 1867, Monlaur Bernet (Gers)

+ 11 octobre 1903,

chevalier de la Légion d'honneur en 1864 (Source : Léonore).

On ne manquera pas de remarquer la différence d'âge d'Élie et de Marie : 73 et 29 ans. On peut supposer qu'elle était moindre avec Paulonie.   
 
 
 
 

Naissances à Sidi-Mérouan

enregistrées à Mila de 1876 à 1880, puis dans la commune à part entière en 1881

1876

24 février 1876 : Élie Exiga, de Jean, cultivateur, 34a, et de Marie Colonna, 34a.
Témoins : Antoine François Frangolacci, cultivateur, 21a, et Jean Voglimacci, cultivateur, 50a, tous deux de Sidi-Mérouan

3 mai : Théodore Zanettacci (x Marie-Antoinette Lucie Ferrando, Constantine, 25 juillet 1903. Divorcés), de Jean, cultivateur, 30a, et de Catherine Frémigacci, 20a.
T. : Élie Stéphanopoli et Petracci Stephanopoli, médecin.

12 mai : Marie-Jeanne Dragacci, de Pierre, cultivateur, 32 a, et de Marie Dapello, 28a.
T. : Nicolas Voglimacci, cultivateur, 36a, et Jean Exiga, 34a.

30 mai : Marie Dominique Zanettacci, d'Étienne Zanettacci Stéphanopoli, cultivateur, 54a, et de Panoria Garidacci, 37a.
T. : Dominique Caviglioli, sans profession, et Démétrius Corizzi, cultivateur, 36a.

6 juillet : Jeanne Marti, de Pierre, cultivateur, 50a, et de Marie-Dominique Regazacci, 34a.
T. : Nicolas Voglimacci, cultivateur, 36a, et Pierre Paul Dragacci, 30a, cultivateur.

7 octobre : Xavière Dragacci, de Pierre, 30a, et de Théodora Zanettacci.
T. : Jean Baptiste Delucca et de Dominique Lugaro, tous deux cultivateurs.

1877

18 janvier : Ange Antoine Régazacci, de Michel, cultivateur, 32a, et de Sémina Regazacci, 28a.
T. : Dominique Stéphanopoli, 53a, et Démétrius Stéphanopoli, 27a, tous deux cultivateurs.

9 février : Démétrius Rochiccioli, de Thomas, 33a, cultivateur, et de Vénézienne Frémigacci, 32a.
T. : Michel Régazacci, 46a, et Capodimacci, 35a, tous deux cultivateurs.

9 février : Marie Régazacci (+ 11 novembre 1879), de Démétrius, 35a, cultivateur, et de Mariane Micaletti.
T. : Basile Frémigacci, 28a, et Nicolas Capodimacci, 35a, tous deux cultivateurs.

17 mars : Cécile Philippine Casta (+ 27 juin 1958, à Constantine), de Philippe, 36a, maçon, et de Marie Frémigacci, 38 a.
T. : Antoine Versini, facteur, 26a, et Michel Régazacci, cultivateur, 47a.

3 mai : Jean Poltronacci, de Diago, cultivateur, 42a, et de Caillina Corizzi, 35a.
T. : François Caviglioli, cultivateur, 21a, et Nicolas Voglimacci, garde champêtre, 41a.

8 mai : Vénétienne Régazacci, de Constantin, 24a, cultivateur, et de Xavière Dragacci, 2a.
T. : François Caviglioli, 21a, et Pierre Mecacci, 50a, tous deux cultivateurs.

17 mai : Théodore Garidacci, de Georges, cultivateur, 35a, et de Marie Frémigacci, 30a.
T. : Pierre Dragacci, 32a et Augustin Alexandri, 29a, tous deux cultivateurs.

21 août : Ernest Eugène Pierre Léonetti, d'André, menuisier, 40a, et d'Angèle Marie Leccia, 33a, de Mila.
T. : Alphonse Mounier, propriétaire, 58a, et de Jean Dhazat, propriétaire, 32a, de Mila.

4 septembre : Marie Stamata Frémigacci (+ 23 janvier 1878), de Démétrius, 26a, colon, et de Cécile Garidacci, 25a.
T. : Théodore Dracacci, propriétaire, 55a, et Pierre Dragacci, 22a. tous deux cultivateurs.

19 septembre ; Constantin Dracacci (x 21 juin 1916, Philippeville, Marie Jeanne Thoudon), de Pierre, cultivateur, 32a, et de Marie Dapello, 30a.
T. : Jean Garidacci, 35a, et Dimé Corizzi, 33a.

1er octobre : Michel Frémigacci, de Nicolas, cultivateur, 42a, et de P( ?)amoire Corizzi, 35a.
T. : Jean Dracacci, cultivateur, 22a, et Frédéric Damour, cultivateur à Azéba, 48a.

11 octobre : Étienne Sari (+ 23 oct. 1879), de François An-toine, cultivateur, 56a, et de Stamata Régazzacci, 33a.
T. : Jean Régazzacci, 24a, et Joseph Antoine Giovanelli, cultivateur, 36a.

22 octobre : André Lugaro, de Marc Anji, cultivateur, 27a, et de Vénéziane Fieschi, 27a.
T. : Jean Régazzacci, 24a, et Étienne Zanettacci Stéphanopoli, 54a, tous deux cultivateurs.

5 novembre : Théodore Frémigacci (x 10 janvier 1901, Cargèse, Henriette Stamata Frémigacci Stéphanopoli, ° Médéa / + 5 septembre 1952 Cargèse), de Drago, cultivateur, 23a, et de Toussainte Frémigacci, 27a.
T. : Antoine Venturini, 33a, cantonnier, et Pierre Dracacci, cultivateur, 22a.

16 novembre : Élie Capodimacci, de Nicolas, cultivateur, 37a, et de Sanoria Voglimacci, 28a.
T. : Dominique Paravisini, 44a, cultivateur, et Antoine François Versini, 27a.

29 décembre : Nicolède Frémigacci, de Nicolas, 41a, cultivateur, et de Stamata Dracacci.
T. : Giusepacci Stéphanopoli, 55a, et Jean Fourcade, 36a, tous deux cultivateurs.

1878

20 janvier : Alexandre Zannettacci Stéphanopoli, de Jean, 33a, cultivateur, et de Catherine Frémigacci, 22a.
T. : Antoine Cortambert, cultivateur, 50a, et Adolphe Augier, cultivateur, 21a.

18 février : Basile Henri Alexis Stéphanopoli (+ 13 juillet), d'Élie, et d'Apollinaire Honorine Roques.
T. : Eugène Surin, 26a, receveur des Contributions, et Victor Luc Schemel, 50a, agent voyer.

23 février : Hyacinthe Exiga (+ 12 décembre), de Jean, cultivateur, et de Marie Colonna.
T. : Nicolas Voglimacci, 38a, et François Fieschi, 24a, tous deux cultivateurs.

12 mars : Marie Albertine Ottavi, de Pierre Antoine, 34a, négociant, et de Félicité Zigliara, 21a, de Mila.
T. : Paul André Susini, 47a, colon, Mila, et Antoine François Versini, 37a, agent des Postes, Mila.

26 mars : Marie Régazzacci (+ 27 mars 1879), de Jean, 26a, cultivateur, et d'Ange Marie Meniconi, 21a.
T. : Démétrius Stéphanopoli, 29a, menuisier, et Basile Frémigacci, 31a, cordonnier.

26 mai : Jeanne Pinelli (x 14 décembre 1901, Constantine, Auguste Prosper Chechet), de Joseph, 21a, maçon, et de Juliette Voglimacci, 22a, non mariés.
T. : Jean Fourcade, 36a, tailleur de pierres, et Antoine Venturini , 33a, cantonnier.

21 juin : Jean Dracacci, de Pierre, 30a, maçon, et de Théocra Zannettacci, 24a.
T. : François Antoine Dracacci, 24a, cultivateur, et Joseph Antoine Giovanelli, 36a, cultivateur.

22 juin : Joseph Giovanelli (+ 17 octobre), de Joseph Antoine, 36a, cultivateur, et de Françoise Garidacci, 38a.
T. : Pierre Dracacci, 24a, maçon, et François Antoine Dracacci, 24a, cultivateur.

30 juin : Pascaline Lugaro (+ 7 avril 1879), de Dominique, 33a, cultivateur, et de Cécile Régazzacci, 23a.
T. : Paul Dracacci, 24a, maçon, et Étienne Stéphanopoli, 55a, cultivateur.

7 juillet : Théodore Zannetacci, d'Antoine, 28a, cultivateur, et d'Argina Zannetacci, 18a.
T. : Antoine Venturini , 33a, cantonnier, et Drago Poltronacci, 40a, cultivateur.

21 juillet : Charles Marie Fieschi (+ 21 juillet 1963, Marseille), de François, 25a, cultivateur, et de Paule Marie Dracacci, 20a.
. : Jean Exiga, 36a, cultivateur, et Nicolas Voglimacci, 39a, garde champêtre.

7 août : Élie Stéphanopoli Dracacci (x 8 février 1908, Biskra, Marie Antoinette Félicité Dechamp), de Polymène Stéphanopoli, 38a, cultivateur, et de Madeleine Frémigacci, 36a.
T. : Philippe Casta, 36a, maçon, et Jean Régazzacci, 26a, cultivateur.

6 octobre : Ursule Louise Félicité Calvelli, de Jean Joseph, 34a, cultivateur, et de Marguerite Fabre, 21a, domiciliés à Boufoua ( ?), commune de Mila.
T. : Jean Charles Caviglioli, 56a, inspecteur de police, Mila, et Antoine Venturini , cantonnier.

13 octobre : Angèle Estèle Marie Versini (x 10 août 1907, Constantine, Jacques Susini), d'Antoine François, 27a, facteur boîtier*, et d'Hélène Frangolacci, 28a, domiciliés à Mila.
T. : Emmanuel Jules Guilot, 33a, gendarme, et Maurice Boet, 23a, employé de mairie.
* Facteur-boîtier, facteur-receveur, receveur-distributeur : nom désignant successivement un type secondaire d'établissement postal à partir de 1850 où le titulaire combinait à la fois les fonctions de distributeur, facteur et commis. (Comité pour l'histoire de la Poste)

18 octobre : Dimo Ragazzacci (+ 17 avril 1959, Jemmapes), de Constantin, 25a, cultivateur, et de Xavière Dracacci, 19a.
T. : Jean Durosier, 40a, maçon, et Élie Théolat,27a, menuisier.

1879

19 janvier : Baptistine Marti (+ 31 octobre 1957, Constantine), de Pierre, 60a, cultivateur, et Marie Dominique Régazzacci, 40a.
T. : Théodore Dracacci, 57a, cultivateur, et Marc Ange Lugaro, 29a., cultivateur.

8 février : Agathe Marie Quilici (+ 30 décembre 1958, Bône), de Mathieu, 39a., instituteur, et d'Angèle Peretti, 22a.
T. : Joseph Menotti, 63a, et Jules Joseph Rivier, 44a.

1er mars : Pascaline Lugaro, de Marc Ange, cultivateur, 29a., et de Vénétienne Fieschi, 29a.
T. : Jean Régazacci, cultivateur, 27a, et Nicolas Voglomacci, garde champêtre, 39a.

2 mars : Michel Dracacci Stéphanopoli, de Jean Stéphane, 26a, cultivateur, et de Vénétienne Voglimacci, 22a.
T. : François Frangolacci, 23a, cultivateur, et Dominique Lugaro, 34a, cultivateur.

4 mai : Lazare Dapello (+ 14 septembre) de Bonaventure, 63a., cultivateur, et de Catherine Frémigacci, 40a.
Déclaration faite par Jérôme Dapello, 22a, frère du nouveau né.
T. : Jean Charles Caviglioli, 58a, inspecteur de police, et Jean Baptiste Garidacci, 22a., cultivateur.

8 juin : Joseph Marie Santini, d'Ange François, 26a, cultivateur, et de Marie Antoinette Giuly, 22a.
T. : Jean Joseph Calvelli, 35a, cultivateur, et Nicolas Voglomacci, garde champêtre, 39a.

28 août : Ange Antoine Régazacci, de Michel, 36a, cultivateur, et de Cécile Régazacci, 33a.
T. : Georges Voglimacci, 22a, cultivateur, et Louis Zanetacci, 22a, cultivateur.

25 septembre : Marie Casta, de Philippe, 36a, cultivateur, et de Marie Frémigacci, 30a.
T. : Michel Voglimacci, 64a, cultivateur, et François Santini, 26a, cultivateur.

26 septembre : Théodore Dracacci, de Pierre, 24a, cultivateur, et de Marie Camille Régazacci, 18a.
T. : Bonaventure Cantrès, 43a ?, propriétaire, et Pierre Antoine Ottavi, 36a, propriétaire.

3 octobre : Toussaint Régazaci, de Démétrius, 38a, cultivateur, et de Marianne Micalet, 37a.
T. : François Frangolacci, 24a, cultivateur, et Nicolas Frémigacci, 45a, tous deux de Mila.

5 octobre : Hélène Exiga (+ 19 novembre 1949, Philippeville), de Jean, 38a, cultivateur, et de Marie Colonna, 38a.
T. : Jérôme Dapello, 22a, cultivateur, et Jean Baptiste Urbain Poulhariès, 54a, menuisier.

7 novembre : Marie Xavière Rochiaoli (x 7 janvier 1904, Cargèse, Élie Alessandri), de Thomas, 36a, cultivateur, et de Vénitienne Framigacci, 33a.
T. : Nicolas Capodinacci, 38a, cultivateur, et Jérôme Dapello, 22a, cultivateur.

22 décembre : Théodore Frémigacci, de Michel, 45a, cultivateur, et de Danoria Corizzi, 38a.
T. : Auguste Albenga, 26a, facteur boîtier, et Georges Voglimacci, 23a, cultivateur.

1880

13 janvier : Jean Fieschi (x 4 mars 1905, Cargèse, Marie Dominique Régazzacci ; + 3 novembre 1950, Cargèse), de François, 26a, cultivateur, et de Paul Marie Dragacci, 22a.
T. : Marc Ange Lugaro, 30a, cultivateur, et Jean Dragacci, 22a.

13 février : Angèle Marie Zannetacci (x 15 juin 1901, Galbois, Joseph Cosimi ; + 17 septembre 1950, Kouba), de Louis, 24a, cultivateur, et de Cécile Voglimacci, 23a.
T. : Auguste Albenga, 37a, facteur boîtier, et Louis Garry, 41a, propriétaire, tous deux de Mila.

8 mars : Pascal Lugaro, de Jean, 24a, cultivateur, et de Marianne, Capolami, 27a.
T. : Antoine Zannetacci, 32a, cultivateur, et Dominique Lugaro, 35a, garde champêtre.

8 mars Démétrius Stéphanopoli, d'Antoine, 32a, cultivateur, et d'Angéline Frémigacci, 22a.
T. : Jean Lugaro, 24a, cultivateur, et Dominique Lugaro, 35a, garde champêtre.

10 mai : Angéline Dragacci, de Pierre Paul, 33a, cultivateur, et de Théocara, 26a.
T. : Dominique Lugaro, 35a, garde champêtre, et Michel Régazacci, 36a, cultivateur.

4 juin : André Lugaro, de Dominique, 34a, garde champêtre, et de Cécile Régazacci, 26a.
T. : Auguste Albenga, 37a, facteur boîtier, et André Léonetti, 33a, menuisier.

7 juin : Stamata Frémigacci,de Drago, 26a, cultivateurn et de Toussainte Frémigacci, 30a.
T. : Drago Garidacci, 40a, cultivateur, et Dominique Lugaro, 34a, garde champêtre.

12 juin : Dévote Garidacci (x 10 janvier 1920, Souk-Ahras, Baptiste Ferrucci), de Jean Bap-tiste, 23a, cultivateur, et de Jeanne Dappelo, 18a.
T. : Jean Zannetacci, 3a, cultivateur, et Antoine Venturini, 36a, cantonnier.

16 juillet : Georges Drago Ragazzacci, de Constantin, 27a, cultivateur, et de Xavière Dragacci, 21a.
T. : François Dracacci, 26a, cultivateur, et Antoine Brignoli, 42a, maçon.

23 juillet, Joseph Giovanelli (+ 22 octobre), de Joseph Antoine, 38a, cultivateur, et de Fran-çoise Garidacci, 39a.
T. : Constantin Ragazzacci, 27a, cultivateur, et Louis Zannetacci, 24a, cultivateur.

27 juillet : Dominique Exiga (+ 11 août), enfant naturel reconnu par le père, Antoine Exiga, 21a, cultivateur, et Marie Voglimacci, 18a.
T. : Étienne Caviglioli, 22a, cultivateur, et Ange Pierre Fazincani, 27a, cultivateur.

19 août : Jean Toussaint Albenga (x 3 décembre 1907, Bône, Laurence Falzon), d'Auguste, 38a, facteur boîtier, et de Julie Piétri, 29a.
T. : Auguste Albenga, le père, et Maurice Boët, 24a, employé.

22 août : Stéphanopoli Antoine Zannettacci, de Jean, 36a, cultivateur, et de Catherine Frémigacci, 23a.
T. : Jérôme Péri, 30a, et Maurice Boët, 24a, employé.

20 septembre : Nicolas Dapello, de Bonaventure, 65a, cultivateur, et de Catherine Frémigacci, 45a.
T. : Jean Zannettacci, 26a, et Dominique Lugaro, 35a.

16 novembre : Cécile Garidacci (+ 23 décembre), de Drago, 38a, cultivateur, et de Marie Frémigacci, 36a.
T. : André Léonetti, 44a, menuisier, de Mila, et François Dominique Leca, 30a, cultivateur.

1er décembre : Théodore Frémigacci (+ 15 décembre), de Démétrius, 29a, cultivateur, et de Cécile Garidacci, 28a.
T. : André Léonetti, 44a, menuisier, de Mila, et Jean Charles Caviglioli, 60a, colon.

1881

1er février : Théodore Draccacci Stéphanopoli, de Polymène, 40a, cultivateur, et de Madeleine Frimigacci, 35a
T. : Ange Antoine Regazacci, 63a, cultivateur, et de Pierre Draccacci, 35a, cultivateur

18 février : Élie Poltronacci (+ 14 janvier 1946, Constantine), de Drago, 42a, cultivateur, et de Caglina, née Corizacci, 32a.
T. : Élie Exiga, 46 a., cultivateur, et Philippe Casta, 38 a. maître maçon.

27 février : Marie Régazacci, de Jean, 30a, cultivateur, et d'Angèle Miniconi, 24a,
T. Philippe Casta et Polymène Draccacci.

28 février : Jean Pinelli, de Joseph, 24a, cultivateur, et de Juliette Voglimacci, 22a.
T. Philippe Casta et Jean-Baptiste Garidacci, agriculteur, 22a.

9 mars : Charles Marie Lugaro (+ 20 octobre), de Marc Ange, 30a (° 19 février 1850, Cargèse), cultivateur, et de Vénéziana (Vénétienne) Fieschi, 30a (°25 septembre 1850, Cargèse), (x Mila, 1er juin 1876).
T. : Élie Stéphanopoli et Mathieu Quilici, 26a, instituteur.

13 mars : Charles Napoléon Quilici, de Mathieu Quilici, 30a, instituteur, et d'Angèle Marie Peretti, 25a.
T. : Élie Stéphanopoli et Ange Antoine Regazacci, propriétaire, 60a.

14 avril : Polymène Draccacci, de François Antoine, 28a, cultivateur, et de Marie Regazacci, 22a.
T. : Polymène Draccacci, 39a, cultivateur, et Philippe Casta.

9 mai : Joseph Sari, jumeau premier né, de François Antoine, 52a, ex marin, et de Stamata Régazacci, 37a.
T. : Élie Stéphanopoli et Polymène Draccacci.

9 mai : Étienne Sari, frère jumeau de Joseph.

28 juin : Drago Zanettacci Stéphanopoli, d'Étienne Zanettacci Stéphanopoli, 59a, cultivateur, et de Dunoria Garidacci, 41a.
T. Élie Exiga, 40a, cultivateur, et Jean Zanettacci, 33a, cultivateur.

23 juin : Dominique Exiga, d'Antoine, 22a, cultivateur, et de Marie Voglimacci, 20a.
T. : Pierre Dragacci, 36a, cultivateur, et Louis Zannetacci, 25a, cultivateur.

19 juillet : Hélène Zanetacci, de Louis, et de Cécile Voglimacci, 25a.
T. : Jean Zanetacci, 33a, cultivateur, et Jean Garidacci, 39a, cultivateur.

16 août : Théodore Stéphanopoli Frangolacci, de François Antoine, 26a, cultivateur, et de Marie Draccacci, 20a.
T. : Michel Draccacci, 21a, cultivateur, et Poymène Dracacci, 29a.

30 août : Jean Dracacci Stéphanopoli, de Jean, cultivateur, 29a, et de Vénéziana Voglimacci, 25a.
T. : Théodore Dracacci, 59a, cultivateur, et Louis Zanetacci, 26a, cultivateur.

8 septembre : Nicolas Garidacci Stéphanopoli (x 11 décembre 1909, Philippeville, avec Marie Agathe Berthe Braceschi ° Philippeville, 16 avril 1885), de Jean, 41a, cultivateur, et de Marie Ceccaldi, 26a.
T. : Pierre Dragacci, 37a, cultivateur, et François Antoine Dragacci, 27a, cultivateur.

29 septembre : Marie Lugaro, de Dominique, 36a, cultivateur, et de Cécile Regazzacci, 29a.
T. : François Antoine Dragacci, 27a, cultivateur, et Polymène Dracacci

1er octobre : Hélène Voglimacci, d'Étienne, 23a, cultivateur, et de Stamata Exiga, 19a.
T. : François Antoine Dragacci et Polymène Dracacci.

7 septembre : Cécile Garidacci, de Drago, 40a, cultivateur, et de Marie Frémigacci, 36a.
T. : Pierre et Polymène Dragacci,

10 octobre : Marie Zanettacci Stéphanopoli, d'Antoine, 34a, cultivateur, et d'Argina Fremigacci, 22a.
T. : Mathieu Quilici, 31a, et Jean Zanettacci, 37a.

13 octobre : Marie Fieschi (mariée à Cargèse le 10 octobre 1903 avec Jean-Baptiste Susini), de François (° 20 octobre 1853, Cargèse), 28a, cultivateur, et de Marie Paule Dragacci (° 22 novembre 1856, Cargèse), 25a (x Mila, 31 mai 1877).
T. : Marc Ange Lugaro et Étienne Voglimacci.

28 novembre : Marie Dominique Voglimacci, de Pierre, 33a, cultivateur, et de Toussainte Arrighi, 22a.
T. : Ange Antoine Regazzacci, 63a, et Philippe Casta.

3 décembre : Jean Garidacci Stéphanopoli (mm : + 26 novembre 1950, Kenchela), de Jean-Baptiste, 24a, cultivateur, et de Jeanne Dapello, 21a.
T. : Élie Stéphanopoli et Ange Antoine Regazzacci.

5 décembre : Michel Dracacci, de Pierre, 26a, cultivateur, et de Marie Camille Regazzacci, 29a.
T. : Philippe Casta et Constantin Ragazzacci, 28a, cultivateur.

8 décembre : Marie Fieschi, de Pierre (de Charles Marie), 25a, cultivateur, et de Julie Versini, 18a.
T. : Mathieu Quilici et Élie Stéphanopoli.

30 décembre : Dévote Fremigacci, de Dimitrius, 30a, cultivateur, et de Cécile Garidacci, 29a.
T. : Élie Stéphanopoli et Mathieu Quilici.

30 décembre : Étienne Marti, de Pierre, 64a, cultivateur, et de Marie Dominique Régazzacci, 40a.
T. : Polymène Dragacci, 40a, et de Théodore Dragacci, 58a, cultivateur.

2018

* Adh. n° 2631 de Généalogie Algérie Maroc Tunisie