"Retour aux sources"
Rhin, Alsace, Forêt noire

12 - 20 juin 1992

Roland Hugonnot*


 

Départ de Marseille de bon matin avec les amis venus de plus loin par le train, passage à Aix-en-Provence, puis Avignon. Tout le monde était là : vingt-quatre généalogistes amateurs conduits par Christophe, notre jeune chauffeur, dans un petit car très confortable. Notre président Claude Delaye est présent, le moral est bon !

Àu Centre d'histoire des familles
à Guebwiller

Après avoir déjeuné près de Villefranche-sur-Saône, nous arrivons à Colmar, le soir sans encombre.

Le lendemain : première excursion vers le col de la Schlucht par la route des crêtes qui surplombe de nombreux lacs et forêts. Au cours d'un arrêt détente au bord du lac blanc (1 050 m), des remous apparaissent au ras de l'eau, chacun pense voir apparaître un gros brochet ou autre poisson du lac ! On attend... En fait, il s'agissait d'hommes grenouilles : très grosse déception et rigolades en repartant vers le col du Honeck dans un épais brouillard. Nous ne verrons pas le panorama escompté, mais les souvenirs de guerre sont présents, bien émouvants pour nous tous. Déjeuner dans une ferme auberge typiquement vosgienne perdue dans la montagne. L'après-midi est consacrée à la visite du Centre départemental d'histoire des familles de Guebwiller situé dans un ancien couvent, riche en vestiges. Sous la conduite du directeur, M. Ganter, nous avons été intéressés par l'organisation, l'équipement et le fonctionnement de ce centre. Nous terminons cette journée par la visite de l'abbaye de Murbach et regagnons Colmar par l'autoroute.

Dimanche 14 juin est consacré à la visite du château du Haut-Koenigsbourg dont l'architecture imposante domine des coteaux complantés de vignes à perte de vue. La visite du château commentée par un jeune guide à également été très intéressante.

Avec Paulette, au pays de ses ancêtres

Déjeuner sous les remparts du château ; première choucroute du périple arrosée de Riesling. Nous repartons en direction de Riquewihr en faisant un petit détour par le village de Rombach-Le-Franc, pays des ancêtres de Paulette Ignudetti. Petit arrêt et photo souvenir. Nous découvrons le premier nid de cigognes en passant à Zellenberg et arrivons à Riquewihr pour la visite de ce village typiquement alsacien et où rien ne manque : maisons à colombages, piliers d'angle en bois sculpté, couleurs très vives des murs, balcons fleuris, etc. Retour vers Colmar et soirée libre.

La quatrième journée est consacrée à la visite des chutes du Rhin. Nous traversons le Rhin en direction de Fribourg, très jolies maisons, belles enseignes, ville très séduisante où nous visitons rapidement la cathédrale gothique entourée d'un marché aux fleurs, légumes, fruits de la région dans la bonne odeur des saucisses grillées. Puis nous nous dirigeons vers la frontière suisse en passant par le lac de Titisee dans un très beau cadre et arrivons pour déjeuner à Schaffhausen. L'après-midi nous admirons les chutes du Rhin, grandiose vision, un des plus beaux souvenirs du voyage.

La journée a été marquée par de petites anecdotes :

"Chasse au trésor" de Paulette qui désire compléter sa collection de cuillers en bois à Fribourg... difficultés au poste de police de la frontière allemande car personne ne parle la langue... Madiana vient en aide au chauffeur éperdu en tentant de s'expliquer en anglais. Tout s'arrange mais il faut payer la taxe de passage en billets français et non en pièces... deux billets de 20 F, ce n'est pas évident ! Edgard Scotti vient à la rescousse... Bon, on passe enfin.

Ensuite, la Suisse. On cherchera en vain le site idéal pour observer les "chutes" de plus près ; malgré de nombreux tours de "manège" routier, la ténacité de tous et même l'intervention guidée de la voiture de police locale, on y renoncera mais on aura bien ri !

Archives départementales

Nous continuons par la visite rapide de Bâle, vision de la ville sur le Rhin et retour en France par autoroute. Très belle journée.

La dernière journée à Colmar nous permet de parcourir la capitale du Haut-Rhin en petit train, visite commentée de la vieille ville et de la petite Venise. L'après-midi a été consacrée, pour une partie de l'équipe à des recherches aux archives départementales et, pour l'autre partie, la plus importante, à emprunter la route des vins en passant par Wentzenheim, Turckeim, Niedermurschwihr, Ingersheim (arrêt souvenir au cimetière militaire de Sigelsheim), Kayserberg et Bergheim où nous visitons les caves, les procédés de vinification et bien sûr, la dégustation. Nous regagnons Colmar en forme, la soute lestée de bouteilles !

Sixième jour : nous partons pour Strasbourg. Nous arrivons place de l'Etoile où une histoire d'accent alsacien vaut des démêlés cocasses à Paulette avec une certaine "dame Pipi" à propos des "toilettes Decaux" (interprété "de c..."). Hilarité générale !

Enfin, le guide arrive et nous entreprenons la visite de Strasbourg, passant de la petite France aux quartiers influence allemande 19ème, l'orangeraie et la moderne cité européenne. Nous terminons par la visite détaillée de l'imposante cathédrale. L'après-midi, pour ceux qui le désirent, visite très intéressante des archives départementales sous la conduite du Conservateur, Monsieur Wolf, très accueillant puis nous regagnons l'hôtel à la Montagne Verte.

Herscheimbei-Laudau, village de mes ancêtres

Le lendemain, direction Heidelberg vers Baden et Karlsruhe. Passons le pont de l'Europe à Kehl sur un Rhin majestueux. Petite déviation avant Baden pour passer dans le village des ancêtres de Muguette et Mireille Coll, à Sinzheim. Arrêt, photo, applaudissements, émotion. Arrivée et petite visite de la station thermale, le parc, le casino, l'établissement thermal, puis nous continuons vers Heidelberg la romantique sur les rives du Neckar. Après le déjeuner, visite de la ville, du vieux pont sur le Neckar et du château médiéval, quelles photos pour les amateurs ! Nous repartons après cette belle visite pour Karlsruhe en changeant encore une fois, d'itinéraire pour traverser Herscheimbei-Laudau, village des ancêtres de Roland Hugonnot. Arrêt, photo devant la plaque indiquant le nom du village, petite motte de terre pieusement recueillie, émotion partagée... un gros merci à Claude et nous repartons par la rive gauche du Rhin jusqu'à Strasbourg.

Arrivée à l'hôtel où là, nous apprenons avec consternation le décès de Charles Utheza. Au dîner, une chape de plomb semble peser sur tous les participants et les fou-rires habituels sont absents ce soir là.

Nous quittons Strasbourg le lendemain pour Nancy, via Saverne, enfouie dans les roses, et Sarrebourg. Arrivée à Nancy pour déjeuner. Après-midi libre jusqu'à 16 h 30, heure à laquelle nous avons rendez-vous avec l'Association Généaloge-Lorraine de Nancy. Quelques recherches sont effectuées, dîner et nuit à Nancy. Le lendemain, neuvième et dernier jour de voyage, départ pour le sud en traversant la Bourgogne, arrêt à Beaune puis à Meursault pour un bon déjeuner. Puis c'est la séparation.

Nous laissons nos amis d'Avignon, de Lançon et d'Aix-en-Provence. Le car continue jusqu'à Marseille pour ceux qui emprunteront le train.

Nous nous quittons après ces bons moments passés ensemble. Ce voyage s'est parfaitement effectué, le programme bien conçu et riche en découvertes a satisfait tout le monde. Merci à notre président, aux organisateurs, etc. et au soleil...

_________

* Adh. n° 1097 de Généalogie Algérie Maroc Tunisie