Quel avenir pour nos archives d'Algérie ?

Denis Carrasco, président


 

Conformément à l'article premier de nos statuts nous avons toujours évité de commenter la vie politique en Algérie. Toutefois un processus d'évolution semble naître depuis quelques mois. L'intérêt que nous y portons n'est pas désintéressé car un changement de politique avec un rajeunissement des dirigeants peut laisser espérer une normalisation des relations entre les archives nationales de nos deux pays.

Pouvons-nous espérer… ou nos enfants, qu'un jour les centres d'archives algériens soient en libre accès et, pourquoi pas, disponibles sur Internet ?

Ce serait notre vœu pour 2020 !

Comme régulièrement en fin de premier trimestre, nous nous rencontrons pour l'assemblée générale. Cette dernière, comme vous le savez, s'est déroulée le 30 mars, à Aix-en-Provence. Devant une assemblée légèrement moins fournie qu'en 2018, nous avons présenté les bilans moral et financier qui mettent en évidence la bonne marche de l'association. Vous en lirez le compte rendu dans les pages consacrées à la " Vie de l'association ". Une rubrique très riche, vous le constaterez, qui témoigne de la vitalité des adhérents et, bien sûr, des responsables et des animateurs des antennes. Félicitations et merci à tous !

L'engagement de l'équipe technique s'est poursuivi avec une forte relance des bénévoles. Un grand merci à Marguerite Ducros et Gérard Caizergues pour leur engagement.

En plus du lourd travail de collationnement de tous les relevés faits par ces bénévoles, ils ont grandement avancé ceux des inscrits maritimes qui seront mis en ligne en juin.

J'y associerai Mathieu Poteaux qui a repris toute la charge de la coordination des travaux qu'assurait notre ami Roger Dormoy.

Je vous souhaite un excellent été et de bonnes recherches pour les plus courageux.

Juin 2019


 

© Généalogie Algérie Maroc Tunisie. Reproduction interdite sans l'accord formel de l'association