Encore une année (très) chargée !

Denis Carrasco, président


 

Le premier trimestre aura été particulièrement éprouvant au siège. En plus de la forte activité classique de début d'année, nous avons dû faire face à la reprise de la charge assurée par notre ami regretté Roger Dormoy. C'est seulement maintenant que nous nous rendons vraiment compte du travail qu'il accomplissait sans jamais nous le faire sentir. Sur ce plan, je puis vous assurer qu'il nous faudra encore quelques mois avant d'atteindre un régime de croisière !

Merci aux membres de l'équipe technique pour leur engagement, Marguerite Ducros, Gérard Caizergues, Jean-Pierre Gravier et Mathieu Poteaux.

Comme vous le constatez en permanence, nous essayons de rendre la revue toujours plus vivante, plus riche, grâce à vos propositions d'articles et à votre talent d'auteurs. Et puis, avec le numéro 144, pour la première fois, vous avez pu la découvrir totalement en couleur grâce au partenariat négocié avec notre nouvel imprimeur. Ce beau travail est l'œuvre continue d'André Segui et de l'équipe de rédaction, que nous remercions.

À ce propos, un adhérent a exprimé le souhait de recevoir normalement la revue sous forme numérique. Plusieurs l'avaient déjà proposé… dès le début des années 2000. Malgré l'attachement de la très grande majorité à la formule " papier ", il faut bien se dire que, par la force des choses (disponibilité, coût), c'est une perspective, peut-être un jour un choix inéluctable, qu'au sein du conseil, dans nos discussions sur l'avenir de l'association et des moyens de trouver de nouvelles ressources, André, l'année dernière, a suggéré d'étudier sans plus attendre.

D'autre part, nous avons entrepris l'édition d'un nouveau carnet : Emigrations régionales vers l'Algérie (Bade, Hautes-Alpes, Isère, Rhénanie), qui reprend d'importants articles publiés dans la revue. Sur le même principe, d'autres sont en préparation, que nous pourrons vous proposer dans le courant de l'année. En particulier, Villes et villages. Depuis trente-sept ans maintenant que notre périodique a été créé, grâce à tous les auteurs, grâce aux adhérents, il représente une mine très riche d'informations sur notre histoire, notre vie quotidienne. Il nous paraît judicieux de leur donner une nouvelle vie.

Pouvons-nous espérer que vous aurez à cœur de diffuser ces opuscules autour de vous pour faire connaître notre passé, montrer que nous pouvons en être fiers comme de l'œuvre de la France, et contribuer à lutter contre le dénigrement de certains, y compris, hélas, de hauts responsables.

À la veille de notre assemblée générale, je souhaite que nous puissions nous retrouver nombreux pour débattre, entre autres, de l'avenir de l'association. Ce sera aussi pour vous l'occasion de constater l'avancement de la construction du Conservatoire national de la mémoire des Français d'Afrique du Nord dont le gros-œuvre est achevé. Il devrait être inauguré cette année. Une belle satisfaction !

Mars 2019
 
 
 

   © Généalogie Algérie Maroc Tunisie. Reproduction interdite sans l'accord formel de l'association